O Professor tira dúvidas

Fevereiro 01 2010

 

 

La Chandeleur est une fête religieuse chrétienne officiellement appelée la Présentation du Christ au Temple. On disait aussi autrefois Hypapante. Elle commémore la Présentation de l'enfant Jésus au Temple de Jérusalem et la purification (ou les relevailles) de sa mère, la sainte Vierge (Luc, II, 22).
Elle est actuellement fixée au 2 février.
Le nom populaire de cette fête en français, Chandeleur, a une origine latine et païenne : la festa candelarum ou fête des chandelles, d’après une coutume consistant à allumer des cierges à minuit en symbole de purification.
Chez les Romains, on fêtait les Lupercales aux environs du 15 février, fêtes inspirées de Lupercus, dieu de la fécondité et des troupeaux. La "festa candelarum" à Rome commémorait aussi la recherche de la Déesse de la Lumière Perséphone enlevée par le Roi de l'Autre Monde Hadès, par sa Mère la déesse de la Vie Déméter.
Chez les Celtes, on fêtait Imbolc le 1er février. Ce rite en l’honneur de la déesse Brigid, célébrait la purification et la fertilité au sortir de l’hiver. Les paysans portaient des flambeaux et parcouraient les champs en procession, priant la déesse de purifier la terre avant les semailles.
Au Ve siècle, le pape Gélase Ier substitue cette fête aux antiques lupercales ou aux fêtes de Proserpine et de Cérès. Selon Lévitique 12, un petit garçon premier né doit être présenté au Seigneur par sa mère, 40 jours après la naissance, avec une offrande de deux tourterelles. Le rite observé par la Sainte Famille est décrit en Luc 2, 21-24.
Dans les églises, on remplace les torches par des chandelles bénites dont la lueur éloigne le Mal et rappelle que le Christ est la lumière du monde. Les chrétiens rapportaient ensuite les cierges chez eux afin de protéger leur foyer. C’est à cette époque de l’année que les semailles d’hiver commençaient. On se servait donc de la farine excédentaire pour confectionner des crêpes, symbole de prospérité pour l’année à venir.
Mais ce n’est qu’en 1372 que cette fête sera officiellement associée à la purification de la Vierge.
Aujourd’hui, on connaît surtout la Chandeleur en tant que jour des crêpes. On raconte que c’est ce même pape Gélase Ier qui faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome.
On dit aussi que les crêpes, par leur forme ronde et dorée, rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l’hiver sombre et froid.
Il existe encore de nos jours toute une symbolique liée à la confection des crêpes. On fait ainsi parfois sauter les crêpes de la main droite en tenant une pièce (un Louis d’or) dans la main gauche afin de connaître la prospérité pendant toute l’année. On dit aussi que la première crêpe confectionnée doit être gardée dans une armoire et qu’ainsi les prochaines récoltes seront abondantes.
De nombreux proverbes sont également associés à la Chandeleur. En voici quelques-uns :

À la Chandeleur, l'hiver se meurt ou prend vigueur.
À la Chandeleur, la neige est à sa hauteur, ce qui signifie que c'est souvent à cette date que l'épaisseur de la neige est à son maximum, au Québec.
À la Chandeleur, le jour croît de deux heures.
À la Chandeleur, grande neige et froideur.
À la Chandeleur, le froid fait douleur.
À la Chandeleur, au grand jour, les grandes douleurs.
À la Chandeleur, Quéré fait des crêpes jusqu'à pas d'heure.
À la Chandeleur, Rose n'en sentira que l'odeur.
Rosée à la Chandeleur, l'hiver à sa dernière heure.
Si la chandelle est belle et claire, nous avons l'hiver derrière. Si le ciel n'est ni clair ni beau, nous aurons plus de vin que d'eau. (bordelais)
 
<http://fr.wikipedia.org/wiki/Chandeleur>
 
publicado por OPTD às 12:41

Dezembro 06 2009

 imagen tierna de Papá Noel ...

 

Petit Papa Noël (1946) - Paroles : Raymond Vincy | Musique : Henri Martinet
 
C’est la belle nuit de Noël
La neige étend son manteau blanc
Et les yeux levés vers le ciel
A genoux, les petits enfants
Avant de fermer les paupières
Font une dernière prière
 
Refrain
Petit Papa Noël
Quand tu descendras du ciel
Avec des jouets par milliers
N’oublie pas mon petit soulier
 
Mais avant de partir
Il faudra bien te couvrir
Dehors, tu vas avoir si froid
C’est un peu à cause de moi
 
Il me tarde tant que le jour se lève
Pour voir si tu m’as apporté
Tous les beaux joujoux que je vois en rêves
Et que je t’ai commandés
 
Refrain
 
Le marchand de sable est passé
Les enfants vont faire dodo
Et tu vas pouvoir commencer
Avec ta hotte sur le dos
Au son des cloches des églises
Ta distribution de surprises
 
Et quand tu seras sur ton beau nuage
Viens d’abord sur notre maison
Je n’ai pas été tous les jours très sage
Mais j’en demande pardon
 
Refrain
 
Petit Papa Noël

http://www.youtube.com/watch?v=rR5NyGhKQkc

 

Bébé Lilly

http://www.youtube.com/watch?v=cGDa_PuHBF4

 

Céline Dion

http://www.youtube.com/watch?v=yoBMBIFj_Zc&feature=related

 

avec les paroles en français et anglais

http://www.youtube.com/watch?v=8JikPjwWNEk&feature=related

 

publicado por OPTD às 22:21

Novembro 22 2009

 

Nom ______________________________, Année ____________, Classe ______, Nº __
 
Complète les phrases :
 
1.       Saint Martin est né à _____ en _____.
2.       Sa profession ___________________.
3.       Où est-ce qu’il travaillait ? ___________________.
4.       Qu’est-ce qu’il a partagé ? ___________________.
5.       Avec qui ? _______________.
6.       Il est devenu l’____________________ de Tours.
7.       Il voyageait sur le dos d’un ___________.
8.       Il est mort en ____________.
9.       Qu’est-ce que Saint Martin a bu ? ____________.
10.   La fête de Saint Martin c’est le _________________.
 
JM1109
publicado por OPTD às 12:26

Novembro 22 2009

 SENTIDOS: São Martinho

 

Saint Martin de Tours, aussi nommé Martin le Miséricordieux (né à Sabaria (ou Savaria) de Pannonie, aujourd'hui Szombathely dans l’actuelle Hongrie, en 316 ou en 317 † à Candes en 397) est un des principaux saints de la chrétienté.
Martin est néen l’an 316 dans la province romaine de Pannonie dans la cité de Sabaria, l’actuelle ville de Szombathely en Hongrie. C'est l’époque du développement de la Chrétienté et l’enfant a été vraisemblablement en contact avec des chrétiens.
Affecté en Gaule comme soldat, peut-être pour sa connaissance du gaulois, c’est lors d’une de ces rondes de nuit qu’un soir d’hiver 338 à Amiens il partage son manteau avec un déshérité transi de froid car il n’a déjà plus de solde après avoir généreusement distribué son argent. Il tranche son manteau ou tout du moins la doublure de sa pelisse et la nuit suivante le Christ lui apparaît en songe vêtu de ce même pan de manteau. Il a alors 18 ans. Le reste de son manteau, appelé "cape" sera placé plus tard, à la vénération des fidèles, dans une pièce dont le nom est à l'origine du mot : chapelle (cappella en italien, chapel en anglais, Kapelle en allemand).
À 44 ans, il s’installe sur un domaine gallo-romain qu'Hilaire lui indique près de Poitiers. Martin y crée un petit ermitage, que la tradition situe à 8 km de la ville : l’abbaye de Ligugé où il est rejoint par des disciples. Il crée ici la première communauté de moines sise en Gaule. Ce premier monastère est le lieu de l’activité d’évangélisation de saint Martin pendant dix ans. Il accomplit ses premiers miracles et se fait ainsi reconnaître par le petit peuple comme le saint homme qu’il a toujours désiré être.
En 370 à Tours, l’évêque Lidoire en place vient de mourir ; les habitants veulent choisir Martin mais celui-ci s’est choisi une autre voie et n’aspire pas à l'épiscopat. Les habitants l’enlèvent donc et le proclament évêque le 4 juillet 371 sans son consentement ; Martin se soumet en pensant qu’il s’agit là sans aucun doute de la volonté divine.
Les autres évêques ne l’aiment guère car il a un aspect pitoyable dû aux mortifications et aux privations excessives qu’il s’inflige, il porte des vêtements rustiques et grossiers.
Désormais, même s'il est évêque, il ne modifie en rien son train de vie. Le monastère est construit en bois ; Martin vit dans une cabane de bois dans laquelle il repousse les « apparitions diaboliques et converse avec les anges et les saints » : c’est une vie faite d’un courage viril et militaire que Martin impose à sa communauté.
Tout ce monde voyage à travers les campagnes à pied, à dos d’âne et par la Loire ; car Martin est toujours escorté de ses moines et disciples, sans doute en grande partie pour des raisons de sécurité car il ne manque pas de voyager très loin de Tours. À cette époque les campagnes sont païennes, il les parcourt donc faisant détruire temples et idoles. Il fait par exemple abattre un pin sacré.
Il prêche avec efficacité les paysans, forçant le respect par l’exemple et le refus de la violence. Il prêche par la parole et par sa force, il sait parler aux petits et il utilise à merveille la psychologie par sa connaissance des réalités quotidiennes et l'utilisation de paraboles simples que le petit peuple comprend, tel que le Christ le faisait : ainsi il dit d’une brebis tondue qu’elle accomplit le précepte de l’évangile basé sur le partage. Il remplace les sanctuaires païens par des églises et des ermitages et comprenant fort bien l’homme de la campagne et ses besoins, il se donne les moyens de le convertir alors que la foi chrétienne est encore essentiellement urbaine.
Marmoutier sert de centre de formation pour l’évangélisation et la colonisation spirituelle des campagnes ; c’est pour l’essentiel la première base de propagation du christianisme en Gaule.
 
Épuisé par cette vie de soldat du Christ, Martin meurt à Candes, à la fin de l’automne, le 8 novembre 397 sur un lit de cendre comme mouraient les saints hommes ; disputé entre Poitevins et Tourangeaux, son corps est subtilisé par ces derniers et rapidement reconduit par le fleuve jusqu'à Tours où il est enterré le 11 novembre.
Une légende veut que les fleurs se soient mises à éclore en plein novembre, au passage de son corps sur la Loire entre Candes et Tours. Ce phénomène étonnant donnera naissance à l'expression « été de la Saint-Martin»
On le fête en Flandres.
Selon la légende, en effet, saint Martin portant la bonne parole sur les côtes flamandes, aurait perdu son âne parti brouter ailleurs, alors qu'il tentait d'évangéliser les pêcheurs d'un petit village, futur Dunkerque. À la nuit tombée, les enfants du pays se mettant à sa recherche, avec force lanternes, l'ont retrouvé dans les dunes, en train de manger des chardons et des oyats.
Pour les remercier, saint Martin a transformé toutes les petites crottes de l'âne en brioches à la forme particulière, que l'on appelle folard (Voolaeren, en flamand occidental), ou craquandoules.
Les enfants chantent en Flandre française, cette chanson, le soir de la Saint-Martin :
« Saint Martin
Boit du vin
Dans la rue des Capucins
Il a bu la goutte
Il a pas payé
On l'a mis à la porte avec un
Coup d'balai »
en défilant dans la rue, avec une lanterne en forme de tête, creusée dans une betterave à sucre. Après le défilé, on leur donne un folard et une orange, et le concours de la plus belle lanterne est organisé.
Cette façon de fêter la Saint-Martin montre bien qu'on a cherché à christianiser des usages anciens liés à la fête païenne de Samain qui survit sous le nom d'Halloween aux États-Unis. À la différence d'Halloween qui est une fête de la nuit et de la mort, la Saint-Martin est la fête de la vie et de la lumière. Samhain représente le renouveau et donc les 2 aspects à la fois. De plus,selon le calendrier de Coligny , cette période était celle du nouvel an chez les Gaulois.

Bien que d'inspiration chrétienne, la Saint-Martin est en Flandre une fête profane qui, comme Noël, est fêtée dans les écoles laïques.
publicado por OPTD às 12:25

Julho 14 2009

Le 14 juillet 1789 les Parisiens ont pris la Bastille, une prison politique.

 

Dès cette époque que les Français celèbrent leur Fête National de 14 juillet.

 

Il y a des défilés militaires, le drapeau bleu, blanc, rouge est partout et il y a aussi des bals populaires.

 

La Marsellaise, l'hymne français est aussi à la fête...

 

http://www.14-juillet.cityvox.com/

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/14_juillet_1789

 

14juillet.jpg

 

http://www.enfoires.com/web/bdd/titres/titres.php?id=309

 

http://www.youtube.com/watch?v=C0_SLbzbNE0

 

http://www.youtube.com/watch?v=CyeAgINs8Ys&feature=related

 

http://www.youtube.com/watch?v=4K1q9Ntcr5g&feature=related

 

http://www.youtube.com/watch?v=QXXstOweChc&feature=related

publicado por OPTD às 07:46

Abril 02 2009

Poisson d'avril ou 1º de Abril, mas no fundo o mesmo espírito: diversão!

 

Em França, colam-se peixes de papel nas costas das pessoas, por cá, inventam-se as histórias mais estranhas...

 

Descobre a origem desta «festa»:

 

http://web.educom.pt/paulaperna/1_abril_1.htm

http://pt.wikipedia.org/wiki/Dia_da_mentira

http://noticias.terra.com.br/popular/interna/0,,OI946032-EI1141,00.html

 

 

publicado por OPTD às 15:57

Fevereiro 25 2009

En France c'est à Nice qu'on fête spécialement le Mardi Gras:

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mardi_gras

 

 

 

publicado por OPTD às 14:14

Fevereiro 02 2009

 

Quarenta dias depois do Natal, celebra-se a Chandeleur, ou se se quiser, a festa das luzes, porque quarenta dias depois de ter nascido Jesus foi levado ao Templo e dele se disse que era a luz do mundo.

 

Em França, celebra-se esta data com crepes.

 

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Chandeleur

 

Traditions et recettes:

 

http://www.momes.net/dictionnaire/c/chandeleur.html

 

 

Attention! En français c'est LA crêpe!

 

publicado por OPTD às 22:22

Janeiro 06 2009

Em França, celebra-se o Dia de Reis comendo este bolo. quem encontra a fava é coroado Rei / Rainha durante esse dia aproveitando das suas prerrogativas...

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Galette_des_Rois

 

publicado por OPTD às 18:41

Dezembro 21 2008

Arrasta as figuras com o rato e depois de pronto clica em animer e verás...

 

http://www.croire.bayardweb.com/croire/creche/Creche.htm
 

publicado por OPTD às 22:57

Um blogue de apoio às minhas aulas e a todos os que gostam de Português, Francês e tudo... Desde 2008.
Setembro 2018
Dom
Seg
Ter
Qua
Qui
Sex
Sab

1

2
3
4
5
6
7
8

9
10
12
13
14
15

16
17
18
19
20
21
22

23
24
25
26
27
28
29

30


links
pesquisar
 
blogs SAPO